Sabrina Cormier

L’importance de l’utilisation d’une routine pré-performance

Le moment avant la compétition est important afin que les athlètes atteignent leur intensité optimale de performance et dans le but de faciliter l’exécution des habiletés techniques, tactiques, mentales et physiques. Afin de prendre le contrôle de ce moment qui peut être parfois stressant, de nombreux athlètes utilisent une routine de pré-performance. Plus précisément, une routine de pré-performance est une série d’activités physiques et/ou mentales effectuées avant d’entreprendre une tâche, tel une compétition ou un entraînement (Richard et al., 2021). Également, une routine de pré-performance permet aux athlètes d’atteindre un état émotionnel optimal et un certain niveau de concentration avant la compétition (Singer, 2002). Beaucoup d’athlètes croient que la routine de pré-performance est composée de mouvements physiques, tel un échauffement, mais la routine de pré-performance peut inclure des aspects physiques, des stratégies mentales (p. ex. l’imagerie mentale et le discours interne) ou une combinaison des deux (Richard et al., 2021).

Ensuite, il y a plusieurs aspects qui sont importants pour établir une routine. Premièrement, une routine de pré-performance devrait comprendre des aspects physiques, mentales ou une combinaison des deux. C’est-à-dire, une routine devrait intégrer des exercices de respiration afin de relaxer le corps et contrôler les émotions. De plus, les exercices physiques permettent une meilleure préparation des athlètes à la compétition. Deuxièmement, une routine devrait contenir une courte séance d’imagerie afin de visualiser une expérience du passé ou une image future impliquant un sentiment d’accomplissement. Plus précisément, répéter mentalement la réponse à un stimulus spécifique augmente la probabilité qu’un athlète réponde de manière appropriée lorsque le stimulus est rencontré. Troisièmement, lors de l’exécution de la routine de pré-performance, l’attention doit être mis sur une pensée externe pertinente. Comme par exemple, se mentionner un geste technique ou un mot-clé significatif (Singer, 2002). Finalement, un discours

de motivation peut être utilisé dans le but de motiver les athlètes et afin de réguler leurs émotions (Richard et al., 2021).

Finalement, les routines de pré-performance sont très individuelles. Ce qui fonctionne pour vous ne fonctionnera peut-être pas pour votre coéquipière. Il est important d’établir une routine qui est individualisée à votre réalité et vos besoins. Assurez-vous que les éléments de votre routine soient des tâches spécifiques à l’habileté sportive exécutée. Cette routine de pré-performance évoluera avec le temps tout comme vous en tant qu’athlète !

Bon succès !

CRÉDIT PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / NICOLE OSBORNE

Publié par Vise L'Excellence inc. le | 30 novembre 2021